Socquettes de golf pour femme en tissu respirant
Zoom

Socquettes de golf pour femme en tissu respirant

THE ELOISA SOCKLETS

(0)
19,95  €

entendent TTC hors transport

Couleur: Optic white

Taille française:

Guides des tailles

Disponible

Taille et coupe

Taille et coupe

  • Fit: Regular fit

Détails du produit

Détails du produit

Dotées d'un bord à languette, ces confortables socquettes de golf pour femme permettent d'enfiler et d'enlever aisément les chaussures. La matière respirante transporte l'humidité rapidement de la peau à la surface du tissu où elle s'évapore facilement, ce qui garantit un confort durable, aussi longue que soit la partie. Le vêtement a été produit dans l’UE. De cette manière, nous garantissons une confection réalisée dans des conditions équitables et réduisons l’empreinte carbone par des trajets de transport plus courts.

  • Saison: Automne | Hiver 2022
  • Numéro d'article: 9170326 100 36-39
  • Avec logo imprimé
  • Design unicolore
  • Ultra-élastique pour plus de liberté de mouvement
  • Chaussettes en finition élastique
Socquettes de golf pour femme en tissu respirant

Composition & entretien

Composition & entretien

99 % polyamide, 1 % élasthanne

Laver à 40 degrés

Laver à 40 degrés

Blanchiment à proscrire

Blanchiment à proscrire

Ne pas repasser

Ne pas repasser

Repassage à proscrire ou restriction forte

Repassage à proscrire ou restriction forte

Séchage en machine à proscrire

Séchage en machine à proscrire

Fonctions

Fonctions

Dry Comfort

Dry Comfort

Dry Comfort est une construction spéciale de la fibre, transporte rapidement l'humidité du corps vers l'extérieur du tissu pour une évaporation rapide. Il est confortable à porter, doux, léger et doux pour la peau. GOLFINO utilise Dry Comfort pour des polos et des chaussettes.

Made in EU

Made in EU

Avec l'appellation d'origine "Made in EU", nos vêtements garantissent une production aux normes européennes. Nous produisons dans des conditions équitables dans de petites usines textiles portugaises. La réduction des temps de transport entraîne donc moins d'émissions.